L’ICO, le nouveau moyen des start-ups pour lever des millions en quelques secondes.

En ce moment, le monde entier s’agite autour des crypto-monnaies — le Bitcoin ou l’Ethereum pour ne citer qu’eux.
En effet, elles permettent de contourner le système classique des banques et agissent donc dans un cadre juridique un peu flou. Et ça, les start-ups l’ont bien compris !

bitcoin ico

Alors, c’est quoi un ICO ?

Un ICO (ou Initial Coin Offering) est une levée de fond qui va se faire via une crypto-monnaie. Le principe est simple : on met en vente un montant prédéfini de crypto-monnaie pour financer un projet innovant. Pour l’entreprise, l’ICO est un levier fantastique puisque tout le monde va pouvoir investir dans un projet qu’il croit être le prochain Facebook et ainsi, elle va pouvoir collecter plusieurs millions en seulement quelques secondes. C’est le cas du projet de navigateur web « Brave » de Brendan Eich, le fondateur de Mozilla qui a levé 35 millions de dollars en 30 secondes, pas mal. Ou encore du très récent projet EOS qui promet de décentraliser le web et qui a levé la modique somme de 182 millions de dollars en 5 jours, un record. Il suffit de bien communiquer en amont et de fixer une date précise à laquelle les gens vont pouvoir acheter ta crypto-monnaie. J’en connais certains qui doivent être en train de manger des tapas au caviar sur leur yacht en ce moment.

 

Mais où est l’avantage pour l’investisseur dans tout ça ?

Bah ouais, qui serait assez débile pour filer son fric sans contre-partie ? Oui, bon, la charité blablabla…
Et bien, si le projet arrive à son terme et qu’il a du succès, l’investissement va sûrement rapporter bien plus que la somme initiale, soit en crypto-monnaie directement, soit par les produits ou services qu’il va pouvoir acheter avec cette crypto-monnaie.

Mais attention, comme toutes les monnaies, le cours de celle-ci peut varier et vu que c’est pas trop régulé, c’est pas des petites variations de 2 ou 3%: tu peux perdre le quart de ta somme investie en quelques jours !

Du côté de l’ICO en France, les start-ups ont déjà commencé à s’y mettre et certaines ont plûtot bien réussi : 12,5 millions de dollars en 3h ont été levé le 13 avril dernier par iEx.ec, une société spécialisé dans le cloud distribué.

Peut-être que je devrais m’y mettre ? En attendant j’ai une adresse Bitcoin si tu veux me filer quelques piècettes ou un ticket resto : 1oGBHEcTbXqQtdw6Zc4paAcNMvPgvyXRA

REPONDRE

Please enter your comment!
Met ton blaz' ici