C’est officiel, en Israël fumer du cannabis n’est plus un crime !

Cannabis médical

Le Gouvernement Israélien a décriminalisé la consommation personnelle de cannabis plus communément appelé « la marijuana ». Sous cette nouvelle loi, les détenteurs de la-dite substance et fumant sur la voie publique se verront devoir payer une amende d’environ 200€ mais sa simple possession ne serait plus considérée comme un crime.

L’argent rassemblé de ces amendes sera utilisé pour aider les drogués ainsi qu’éduquer les gens face aux éventuels dangers que le cannabis peut causer. Pour les récidivistes une seconde amende sera de l’ordre de 450€ alors qu’une troisième sanction pourra nécessiter un retrait de permis de conduire, ainsi qu’une obligation de se rendre dans un centre de détoxication.  Des éventuels séjours en cellule sont envisageables pour les plus ( barré:cons) accros.

« Qu’on soit pour ou contre l’utilisation du cannabis, il ne faut pas juger ceux qui en fument comme des criminels » selon le bras droit du Ministère de la Justice Ayelet Shaked. « Le Gouvernement d’Israël ne peux pas fermer les yeux quand il s’agit du changement d’opinion mondial vis à vis de la consommation de cannabis ainsi que ses effets. »

La décision d’Israël de décriminaliser le cannabis montre que les opinions qu’ont les gens de la drogue peuvent rapidement évoluer. Plus de 20 pays dans le monde cherchent actuellement à changer leurs lois concernant la Marijuana. Aux Etats-Unis par exemple, 8 Etats dont Washington District autorisent désormais l’utilisation récréative ainsi que la vente dans des pharmacies.

Plants de Cannabis dans un laboratoire de recherche au Minnesota, USA. 2016
Plants de Cannabis dans un laboratoire de recherche au Minnesota, USA. 2016

À l’échelle mondiale, de nombreuses nations tel que le Mexique, le Costa Rica ou les Pays-Bas ont désormais décriminalisés la weed et tentent de rétablir les problèmes sociaux qu’il peut entraîner

« C’est une étape importante mais ce n’est pas la fin de notre parcours » selon Tamar Zandberg. « Nous voulons faire passer le message aux millions d’Israéliens que le fait de fumer du cannabis ne fait en aucun cas d’eux des criminels ».

Ceux qui plaident la cause du cannabis espèrent que cet engouement encouragera les investisseurs à se lancer dans l’industrie de la beubeuh..

REPONDRE

Please enter your comment!
Met ton blaz' ici