Le parc d’attraction Legoland, lieu adoré des petits comme des grands au Royaume-Uni, a révélé cette semaine une source d’amusement bien différente des habituelles attractions que l’on trouve au parc.

Le parc Legoland Windsor, à l’ouest de Londres – et un ciel remarquablement bleu pour le Royaume Uni

C’est la petite surprise de la semaine – alors qu’ils effectuaient des contrôles de routine et cherchaient de l’amiante sur le site du parc (d’après le Dailymail), des employés de Legoland Windsor (à l’ouest de Londres) ont en fait découvert une plantation de cannabis d’une cinquantaine de pieds, mesurant environ un mètre de haut chacun. Installée dans une sorte de bungalow équipé de lumière et de système d’arrosages spécialisés, la plantation se trouvait entre le Château de Windsor et le parc d’attraction Legoland.

La trouvaille a depuis été saisie par la police, qui a été appelée sur les lieux à onze heure du matin. Le parc d’attraction, lui, se défend comme il peut, en déclarant que le bungalow n’était pas accessible au public, si ce n’est en passant par des terrains appartenant à la couronne d’Angleterre.

Deux suspects ont été arrêtés, et sont maintenus en détention provisoire jusqu’à la fin du mois.

S’ils s’avèrent coupables, la peine risque de ne pas être des plus légère : au Royaume Uni, quiconque produisant ou vendant de la marijuana peut se voir puni de 14 ans de prison, d’une amende au montant illimité, voire des deux sanctions cumulées. (Ca rigole pas là bas, croyez moi!)

Aucun journal ne parle pour l’instant des conséquences que pourrait avoir la découverte sur Legoland, qui se targue sur son site internet d’être « le parc d’attraction favori des enfants au Royaume-Uni » – qui aurait bien pu devenir le favori des adultes stoners grâce à de telles possessions.

REPONDRE

Please enter your comment!
Met ton blaz' ici